Pour améliorer votre expérience et analyser la navigation sur notre site, nous utilisons des cookies. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. En savoir plus >

votre mariage EN POLYNÉSIE


Pour se marier en Polynésie, un mois de résidence est requis, et 10 jours sont nécessaires pour faire publier les bans. Donc, peu de chances de vous marier officiellement sur place si vous n’êtes pas originaire de ces îles paradisiaques. Toutefois, des cérémonies traditionnelles de mariage sont organisées pour les touristes, essentiellement dans les grands hôtels (Hilton, Intercontinental, Méridien et Sofitel).

Dans ces derniers, il vous faudra compter entre 500 et 800 euros selon les prestations souhaitées : arrivée des mariés en pirogue à balancier fleurie, massages aux huiles de monoï à la fleur de tiaré, tenue de princesse maohi pour Madame et paréo blanc pour Monsieur, tatouages éphémères...

Pendant le mariage, le maître de cérémonie vous attribuera un nom polynésien, et vous échangerez vos couronnes de fleurs sur fond de musiques, de chants et de danses typiquement tahitiens, avant d’être recouverts du “tifaifai”, un couvre-lit aux motifs polynésiens fait en patchwork. Sur demande, un prêtre peut également bénir les unions.

Après la remise d’un certificat de mariage – rédigé en français et en langue maohi sur un parchemin fait d’écorce et de fibres végétales nommé “tapa” – la fête se poursuit par un spectacle de danse. Puis, les mariés embarquent à bord d’une pirogue royale, au son des ukulélés et des guitares pour rejoindre le faré nuptial, d’où ils pourront admirer le plus flamboyant des couchers de soleil.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller Printemps Voyages.

Photo © Hilton French Polynesia